Mario Roy, futur candidat dans la circonscription de Jonhson, a été victime d’un véritable coup monté alors que le Directeur de la protection de la jeunesse (DPJ) le privait de son droit de visites auprès de sa fille ainée. Le principal intéressé reviendra avec des précisions sur cette affaire lors de notre conférence de presse et sera en mesure d’illustrer l’état de corruption qui gangrène notre système judiciaire.

Loin de se replier sur lui-même et prenant son courage à deux mains, Mario Roy s’est lancé dans toute une suite d’investigations portant sur des cas de placements abusifs d’enfants en familles d’accueil. De fil en aiguille, il fonde, en janvier 2016, le Centre d’entraide familiale l’Unité, un organisme prodiguant un soutien de tous les instants aux familles aux prises avec certaines décisions arbitraires de la DPJ. Les enquêtes menées par ce citoyen ont permis de déceler un modus operandi qui fait en sorte qu’un nombre croissant d’enfants sont littéralement « enlevés » à leur famille naturelle à partir de rapports biaisés qui servent à cautionner de tels abus.

 

Dossier complet :

 

Annonce de la conférence de presse :

Nous souhaitons provoquer une prise de conscience citoyenne à la suite des révélations qui seront faites dans le cadre de cette conférence de presse. Mario Roy prendra la parole, vendredi le 26 mai 2017, à partir de 16h00, au Pub Le Brouhaha, sis au 5860, Avenue de Lorimier, dans le quartier Rosemont à Montréal.

 


 

Articles :
Un citoyen témoin de corruption du système judiciaire refuse de jouer à la victime.
http://www.journalexpress.ca/faits-divers/justice/2017/1/25/dpj—deux-associations-de-soutien-pour-les-parents-voient-le-jo.html

 


 

Videos :
Conférence de presse du 26 mai 2017
TOPO Procès Mario Roy contre la corruption judiciaire mars 2016
Journal du soir sur www,radioinfocité.com 26 mai 2017